🔥20% de réduction sur toutes les planches GREENONE et EPS reyclé 🔥

R-CARBON : des planches de surf écologiques en carbone ?

Photo ©2022 Jenn Elle

Comment faire des planches écologiques en carbone ?

Comment faire des planches écologiques en carbone ? Nous avons relevé ce challenge en allant puiser dans les déchets du leader Européen de l'aéronautique AIRBUS. Nous avons signé une convention pour récupérer les tissus de carbone destinés à l'enfouissements et les upcycler dans les planches de surf R-CARBON !

AIRBUS Nantes produit environ 12.000 tonnes de déchets par an. 75% de ces déchets sont revalorisés, et ce grâce à une politique de tri des déchets en place sur le site.

Parmi ces déchets, on retrouve ceux liés à la fabrication pièces à base de composites constitués de fibres de carbone avec un renforcement en résine. A défaut de filière de recyclage pour ce type de matière, AIRBUS doit enfouir ce déchet.

C'est pourquoi AIRBUS travaille avec un réseau d’instituts de recherche, d'écoles (pour mettre en place un procédé capable de séparer la fibre de la résine et la recycler), mais aussi avec des PME capable d'utiliser ces déchets dans la fabrication d'autres produits : vélos, prothèses et plus récemment des planches de surf !

C’est dans ce cadre que NOTOX vient de signer avec AIRBUS la toute première convention de rachat de tissus de carbone défectueux, destinés à l’enfouissement !

Quels sont ces tissus défectueux ?

Ce sont des tissus poudrés pour faire des préformes par calandrage à chaud. Donc, plusieurs scénarios :

  • des chutes trop courtes mais bien assez longues pour faire des planches
  • des tissus ayant des défauts incompatibles avec leur destination au sein de pièces aéro
  • mais aussi des tissus ayant perdu leur capacité de "préformage" et qui ne peuvent plus être utilisés

Ces gisements que nous utilisons sont destinés à être enfouis.Nous leur donnons donc une deuxième vie.

On entend souvent : « les déchets des uns peuvent être des ressources pour d’autres », et bien pour nous cela devient une réalité. 

Un procédé de fabrication complexe, mais un résultat au top !

La mise point du procédé de fabrication (formage et découpe à sec, imprégnation sous vide, utilisation d'une résine bio-sourcée à 56% fabriquée en France par notre partenaire SICOMIN) aura été longue (environ 6 mois), mais le résultat est au rendez-vous ! 

Pour démontrer la performance et la résistance de ces planches de surf de nouvelle génération, nous avons décidé d'envoyer les premiers prototypes surfer des vagues extrêmes ! Ici Clément Roseyro lors d'une session dantesque à Avalanche près de Guéthary sur la Côte Basque.

©2022 Maxime Mergalet

Aujourd'hui, la technique de construction R-CARBON est disponible sur l'ensemble de la gamme de planches de surf (shortboards, hybrides, évo, longboards et guns). Mais aussi, à la demande, sur des SUP, des rescue boards, et même des planches de foil (surf, wing, SUP).

En conclusion

Avant de proposer cette construction R-CARBON, nous avions eu l'opportunité d'utiliser un feutre directionnel de carbone (cette fois issu de petit déchets de tissus sec de l’industrie automobile). Nous avons fait une ACV (analyse de cycle de vie) comparative et cela a été éclairant : l’ACV nous a montré que l'impact de l'utilisation direct d'un rebut (upcycling) était de loin plus efficace que l'utilisation de renforts à base de carbone recyclé. Car en effet, la transformation de déchets de carbone hétérogènes, sous forme de renfort, a un impact (mécanisation, peignage, assemblage, etc) et nécessite des phases de transport entre les unités industrielles.

Donc ici, notre démarche est basée sur le bon sens : un déchet sera plus "utile" à remplir une fonction qu'à être enfoui (d'autant qu'il vient remplacer des matériaux neufs eux-mêmes entachés d'impacts environnementaux).

Rendez-vous dans le catalogue et, grâce à la simulation 3D, découvrez cette fameuse construction R-CARBON sur l'ensemble des gammes de planches.

Voir le catalogue